NATHALIE WATRIN
Sophrologie à Villeneuve-lès-Maguelone
 
9 Esplanade de l'Europe, 34000 Montpellier
 
06 11 76 59 48

COMMENT VIVRE SEREINEMENT LE 1ER TRIMESTRE DE GROSSESSE ?

Sophrologie et périnatalité

 

Superstition, peur de la fausse couche, angoisse de l'annonce au travail....comment vivre sereinement ce 1er trimestre avec ses bouleversements physiques et émotionnels?

 

LES BOULEVERSEMENTS PHYSIOLOGIQUES DE LA GROSSESSE

Chaque grossesse est différente. Dans l’attente de voir le ventre s’arrondir les bouleversements physiques associés au 1er trimestre sont variés et diffèrent d'une femme à l'autre :

  • Nausées
  • Douleurs dans le ventre et le bassin
  • Fatigue et envie irrépressible de dormir à toutes heures
  • Migraines
  • Douleurs dans la poitrine

Et pour les plus chanceuses aucun symptôme désagréable bien au contraire. 

 

"Alors oui, je suis d'accord la grossesse n'est pas une maladie mais c'est quand même un moment dans la vie d'une femme qui mérite encore plus d'écoute et de bienveillance à son égard. "

 

LES BOULEVERSEMENTS ÉMOTIONNELS DE LA GROSSESSE

Dès le début de la grossesse, votre corps produit une grande quantité d’hormones qui vont impacter votre état de santé général et vos émotions. Votre moral fait le yoyo : un jour vous êtes irritable, triste, en colère et le lendemain joyeuse et remplie de vitalité. Votre conjoint n'arrive plus à vous suivre? Rassurez vous c'est normal !

Bienvenue dans la grande roue des émotions !

Les changements physiologiques peuvent aussi causer une augmentation du stress. Le défi de s’adapter à la grossesse peut donc engendrer des émotions intenses.

 

MES 6 ASTUCES DE SOPHROLOGUE POUR VIVRE SEREINEMENT CE DÉBUT DE GROSSESSE

1/ LEVEZ LES TABOUS SUR LES MAUX DE GROSSESSE

N'hésitez pas à consulter un médecin ou une sage femme si vous ressentez le moindre symptôme désagréable (tel que des douleurs dans le ventre ou le bassin, des maux de tête, des saignements, nausées...)

Si vous êtes adepte des méthodes naturelles vous pouvez prendre des infusions de gingembre pour limiter les nausées, pratiquer le yoga ou la natation pour accompagner le corps dans son changement (notamment au niveau du bassin).

Mon conseil sophro :

Accueillez avec bienveillance toutes les émotions qui se présentent sans chercher à les expliquer et sans les juger. Essayez de vous libérer du temps pour commencer peu à peu à lever le pied et prendre soin de vous.

 

2/ INSTALLER LE CALME AVEC LA RESPIRATION

La pression qu'exerce votre utérus en expansion sur votre diaphragme diminue votre capacité pulmonaire et la forte sécrétion de progestérone provoque une augmentation du débit respiratoire. De cette manière votre souffle est plus court, plus rapide. Vous vous sentez essoufflée dès le début de la grossesse.

Commencez à pratiquer des exercices de respiration pour renforcer le bien être.

Mon conseil sophro :

La respiration ventrale sera votre meilleure alliée pour vous détendre, installer de la douceur et commencer à établir le lien avec bébé.

Astuce : Pour vous mettre en confiance et ressentir le mouvement du ventre, commencez à la maison allongée. Ensuite vous pourrez pratiquer cette respiration assise ou debout en veillant à maintenir le dos et la tête droite pour favoriser l'axe de la colonne d'air.

Principe :

  • Positionnez les mains sur le ventre en dessous du nombril.
  • Inspirez profondément par le nez en gonflant uniquement le ventre.
  • Soufflez doucement par la bouche pour vider l'air en creusant petit à petit le ventre.

 

3/ PRENDRE DU RECUL

Prenez du recul par rapport aux croyances négatives liées à la maternité. Notamment par rapport au principe qu'il faut attendre la fin du 1er trimestre pour annoncer votre grossesse.

 

Partez du principe que l'annonce de votre grossesse au travail va entraîner des réactions de la part de votre hiérarchie ou de vos collègues mais rassurez vous, vous bénéficiez d'un statut spécifique de protection :  L’article L 1225-1 du code du travail dispose : « Aucun employeur ne peut rompre le contrat de travail d'une salariée lorsqu'elle est en état de grossesse médicalement constaté, pendant l'intégralité des périodes de suspension du contrat de travail auxquelles elle a droit au titre du congé de maternité, qu'elle use ou non de ce droit, et au titre des congés payés pris immédiatement après le congé de maternité ainsi que pendant les dix semaines suivant l'expiration de ces périodes. »

 

4/ LÂCHER PRISE

Accepter de ne pas tout maîtriser et vivez le moment présent comme il se présente, il est unique ! 

 

5/ PRENDRE LE TEMPS DE S'ÉCOUTER 

Écoutez vous, faites vous plaisir et surtout faites vous confiance. L'instinct maternel est votre meilleur allié et il est déjà en marche.

  • Si vous êtes fatigué : dormez.
  • Si vous avez envie d'acheter des chaussons ou des habits pour bébé : faites le !
  • Si vous souhaitez garder le secret de la grossesse jusqu'à la 1ère échographie : gardez le secret précieusement comme un trésor.

 

6/ BIEN S'ENTOURER DE SA FAMILLE, SES AMIS

Famille, amis, conjoint...personnes positives . Continuez à entretenir des relations sociales pour se changer les idées, être rassurée, partager votre joie et vos doutes.

 

Mais surtout si vous angoissez, si vous avez peur ou si vous êtes dans l'incertitude ne restez pas seule. Parlez en à votre entourage et n'hésitez pas à consulter un professionnel (médecin, sage femme, psychologue, sophrologue).

NATHALIE WATRIN

9 Esplanade de l'Europe
34000 Montpellier


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.